Vinci solide comme un roc en 2016

Vinci a publié d’excellents résultats annuels 2016. Le chiffre d’affaires est en recul à 38,1 milliards d’euros (-1,2 %) mais le résultat opérationnel courant augmente de 10% à 4,2 milliards d’euros et le résultat net part du groupe est en hausse de 16,2% à 2,376 milliards d’euros. Le cash-flow libre est stable à 2,95 milliards d’euros. C’est la croissance du trafic de Vinci Autoroutes (+3,2%) et de Vinci Airports (+10%) qui porte les résultats.

Le groupe propose un dividende de 2,10 euros par action en hausse de 14% et prévoit une progression du chiffre d’affaires et des résultats en 2017.

Vinci est la plus ancienne et la plus grosse ligne au sein de notre portefeuille d’actions et nous souhaitons garder cette ligne encore très longtemps. Le groupe bénéficie de rentes au niveau des concessions et d’un effet de taille dans le contracting. De plus, l’entreprise est très très bien gérée.

L’entreprise n’est pas au même niveau que les plus belles entreprises françaises « artistocrate du dividende » comme L’oreal, Sanofi, Hermès, Essilor  : depuis 2001 son dividende par action a « seulement » triplé contre une multiplication de 5 à 7 pour ces entreprises.

Mais en contrepartie l’entreprise est très résiliente (pour la partie concessions qui assure 75% des bénéfices) et sa valorisation est beaucoup moins élevée. Le rendement actuel de Vinci est autour de 3% et son Per est autour de 16. Si on compare, par exemple, à L’oréal dont le rendement est de 1,8% et le Per de 32, un rapide calcul basé sur l’historique montre qu’il faut plus de 10 ans pour obtenir un rendement sur PRU équivalent entre les deux sociétés…

Lire le communiqué de presse des résultats annuels 2016 de Vinci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *