Bonduelle : des problèmes conjoncturels

Des résultats en baisse

Bonduelle a publié les résultats de son exercice décalé 2015-2016. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1967,7 millions en hausse de 2,4% à taux de change constant (-0,7% en publié). Le résultat opérationnel courant atteint 103,5 millions d’euros en baisse de 7,2% (stable à taux de change constant) et un résultat net de 53,7 millions d’euros (en baisse de 22,5%).

Bonduelle versera un dividende stable de 0,43 euros par action (soit un rendement de quasiment 2% au cours actuel). Pour 2016-2017 , le groupe a revu à la baisse son objectif de rentabilité et prévoit désormais un recul de son résultat opérationnel courant en raison de la mauvaise campagne de récoltes 2016 (en cause une météo catastrophique).

Lire le communiqué de presse des résultats annuels 2015-2016 de Bonduelle

 

Un point d’entrée intéressant sur une valeur défensive ?

Bonduelle est une valeur familiale plutôt bien gérée qui croit doucement avec le temps au gré des problèmes conjoncturels lié à ce genre d’activité (météo…). Mais le business est assez défensif (peu cyclique), le groupe est le leader mondial du secteur et possède des marques puissantes (Bonduelle, Cassegrain, Arctic Gardens, Globus…). Nous apprécions cette valeur (nous en possédons une petite ligne dans notre portefeuille) qui est plutôt faiblement valorisée aujourd’hui à environ 10 fois les bénéfices. Le dividende est modeste à 2% mais le groupe ne distribue que 25% de ses profits environ. Le dividende devrait continuer de croître à un rythme modéré dans le futur (entre 2001 et 2016, la progression moyenne du dividende a été de 5,5% par an). Le bilan est solide et l’entreprise est à l’affût d’opportunités de croissance externe.

Nous sommes acheteurs de la valeur autour de 20 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *