Virbac dégringole en bourse

Le groupe français de santé animale Virbac a annoncé ses résultats financiers pour le premier semestre 2016.

Le chiffre d’affaires est en baisse de 0,5% (+3,5% à taux de change et périmètre constants) tandis que le résultat net part du groupe a fortement progressé à 13,1 millions d’euros (contre une perte de 3,8 millions en 2015). La comparaison est favorable car le groupe avait souffert en 2015 de la suspension de son usine américaine de Saint Louis (Missouri). Virbac est d’ailleurs toujours pénalisé par cette usine qui ne peut enregistrer de nouveaux produits tant que l’agence américaine du médicament (FDA) ne donne pas son autorisation.

L’action décrochait ce matin de 12% à la bourse de Paris en raison de l’abaissement de l’objectif de croissance organique par le management à 4,5- 6,5% du chiffre d’affaires contre 7% précédemment. Le groupe explique ce changement en raison de la concurrence accrue aux Etats-unis pour sa gamme d’antiparasitaires Sentinel.

Nous possédons des actions Virbac dans notre portefeuille Epargneur. Il s’agit d’une petite ligne initiée avant les déboires que Virbac a connu aux Etats-unis. Nous conservons cette ligne en attendant des jours meilleurs, Virbac est un groupe qui a connu une croissance exemplaire par le passé et l’entreprise est plutôt bien gérée. Sa valorisation est actuellement très élevée (PER de 37 sur les résultats anticipés en 2016 et de 23 sur ceux de 2017), le marché anticipe donc un fort rebond des résultats et un retour de la croissance à l’avenir. Nous faisons aussi ce pari mais il est très spéculatif.

Lire le communiqué de presse des résultats du premier semestre 2016 de Virbac

Voir la présentation sur les résultats du premier semestre 2016 de Virbac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *